Lyon – Bourg en Bresse – Villefranche s/Saône
Rejoignez-nous sur Google+Rejoignez-nous sur FacebookRejoignez-nous sur TwitterRejoignez-nous sur ViadeoRejoignez-nous sur linkedin

Savoir se fixer des objectifs SMARTE !

objectifs smarteSavoir se fixer des objectifs SMARTE

Par Nathalie Giudicelli

Au démarrage d’une tâche, il est primordial de se fixer un objectif global (ex : pour un enseignant : « transmettre un savoir à mes élèves »). Cet objectif est rarement sous le contrôle absolu de la personne qui se le fixe. Le but global donne l’élan et la dynamique d’ensemble.

Il est également important de se fixer un objectif de performance qui permettra de mesurer les progrès accomplis, et sera en grande partie sous le contrôle de la personne (ex : obtenir que 80% de mes élèves aient au moins la moyenne dans ma matière). L’objectif de performance permet de déterminer des normes de travail, et de s’y tenir.

Un bon objectif doit être SMARTE :

• Spécifique
• Mesurable
• Atteignable
• Réaliste
•Temporellement déterminé
. Ecologique

Si l’objectif est fixé par un dirigeant ou manager, il doit en outre, être explicite, compris, pertinent, éthique, motivant, légal, écologique.

Les objectifs doivent être formulés positivement : « Je voudrais ne plus jamais être en retard dans l’avancement de mon travail » donne « Je veux rendre mon travail en temps et en heure toutes les semaines »

Pour sécuriser un objectif, il faudra identifier les apprentissages et « désapprentissages » nécessaires à son atteinte.

Il faudra également cerner les attitudes qui le favoriseront, et celles qui lui seront défavorables.

Un travail sur les émotions sera également nécessaire afin de repérer celles qui seront porteuses pour l ‘atteinte de l’objectif, et celles qui lui seront néfastes.

Nota : La PNL (Programmation Neuro Linguistique) définie ainsi les critères d’un objectif bien structuré : Il doit être formulé positivement, vérifiable et observable, spécifique et contextualisé, du ressort du client, écologique, réaliste et réalisable, motivant.

Pourquoi se fixer des objectifs ? Tout simplement pour ne pas rester au stade du rêve, et pour les transformer en réalité en passant à l’action.

Pourquoi se fixer des objectifs SMARTE ? Pour assurer leur réalisation et dépasser les blocages éventuels (pour sortir de l’impasse, de la procrastination, de l’incapacité décisionnelle)

Spécifique
Les objectifs vagues ont une fâcheuse tendance à ne jamais être atteints
Ex : Je veux améliorer ma confiance en moi
Questions pour le rendre spécifique : dans quel domaine? Pour faire quoi?
Ex : Je veux gagner plus d’argent
Questions pour le rendre spécifique : combien, exactement?

Mesurable
Il est important de pouvoir identifier les éléments qui permettront de déterminer dans quelle mesure nous avançons vers cet objectif, de constater qu’il est atteint.
Questions pour le rendre mesurable : quels sont les dix critères qui vous permettront de réaliser que votre objectif est atteint ? Où en êtes vous aujourd’hui (notez vous sur 10) pour chacun de ces critères ?

Atteignable
A se fixer des objectifs inatteignables, on court à la déception, au découragement.
Questions pour vérifier qu’il est atteignable : Vous sentez-vous aujourd’hui capable d’atteindre cet objectif ? A combien mesurez-vous vos chances de réussite. Si la réponse est inférieure à 5/10 : Qu’est-ce qui vous freine ? Vous sentez-vous en mesure de mettre en place les changements et les apprentissages nécessaires à l’atteinte de cet objectif ?

Réaliste
Cette notion est très fluctuante selon les personnes. Tout dépend de vos limites. Une personne sans jambe qui se lance dans la course à pied à haut niveau grâce à des prothèses s’est fixé un objectif réaliste. Cela n’est pas donné à tout le monde
A chacun de déterminer le degré d’ambition qui lui convient, et la limite au delà de laquelle l’objectif devient une épreuve insurmontable plus génératrice de stress et de procrastination que de motivation.

Temporellement inscrit (time limited)
Un objectif qui n’est pas inscrit dans le temps est un objectif voué à l’échec (ex : « on s’appelle ! », « passez boire un verre à l’occasion »)
Fixer une date est beaucoup plus efficace. Le délai de réalisation d’un objectif doit être bien évalué : assez long pour éviter une pression inutile et suffisamment court pour qu’il ne soit pas dilué dans le temps.

Exemples d’objectifs SMARTE :

Suivre une formation en développement personnel par an
Lire au moins un livre par moi
Enregistrer mes frais personnels une fois par semaine
Augmenter mon CA de 10% tous les ans
Sélectionner un organisme de formation pour me recycler d’ici la fin du mois
Pratiquer le Qi Qong au mins deux heures par semaine
Attendre maximum 6 heures après un échange contrariant pour moi, pour m’en ouvrir de manière affirmée à la personne concernée

Conclusion : Il n’y a pas de périodes plus propices que d’autres à la fixation d’un ou de plusieurs objectifs (comme la nouvelle année par exemple). Chaque journée peut faire l’objet d’un objectif SMARTE.

En revanche, il est bon de se laisser porter par moments à ne pas tout planifier ou mesurer. Je ne suis pas personnellement un coach obsédé par les objectifs. Il arrive très souvent qu’ils s’imposent à mes clients, tout doucement, sans même y avoir consacré la moindre séance. Le passage à l’action se fait et les objectifs se réalisent, en douceur. En revanche, avec certains clients, le fait de poser clairement des objectifs, en utilisant un cadre, une méthodologie appropriée, les aide à avancer, les rassure. En tant que coach je me dois toujours de leur rappeler que je ne vais pas leur fournir le contenu de leurs objectifs, mais uniquement les accompagner pour rendre ces objectifs SMARTE.